lundi 18 février 2013

Destination Cancùn (Part One)

DESTINATION CANCUN 


 Le monde est si vide si l’on n’y imagine que montagnes, fleuves et villes, mais d’y savoir quelqu’un avec qui l’on s’entend, avec qui l’on peut vivre en silence, c’est ce qui fait de ce globe un jardin habité (Goethe)

Maella venait d'ouvrir les yeux ...
Encore dans sa charmante et appétissante lingerie, son époux dormait près d'elle ...
Petit baiser sur ses lèvres qui faisaient une sorte de moue. Il dormait avec une expression faciale angélique qui traduisaient une certaine satisfaction. Maella souriait après un léger bâillement et un étirement.
Autour d'elle: flûtes de champagne, pétales de roses de partout, robe de mariés, costume du marié à même le sol  pour décrire l'ambiance  parfaite de la chambre des jeunes mariés .
Depuis le lycée à Abidjan, la  fac à Rouen, Derick Adom a toujours été son copain. De toute façon elle en a eu qu'un seul. Aujourdh'ui elle se réveille à ses côtés, sachant que la veille elle lui a dit  le "Oui" solennel devant Dieu et devant les hommes. Soirée arrosée, mariage pompeux tout les détails luxueux qui font croire encore en l'amour et vous feraient rêver au mariage

Vous me direz que ca n'existe plus de nos jours ce genre de femme, diplômée intelligente digne de confiance, fidèle à un seul homme. Moi je vous direz non il en existe encore, des perles rares dans ce monde de médiocrité et de déchéance. Par ailleurs, nul ne peut se méprendre de succomber à la moindre faiblesse, la moindre naïveté quelque soit la pureté de son état d'esprit, la blancheur de son coeur, dans la mesure où certains sont passés maîtres dans l'art de la manipulation, de la tromperie, du mensonge. 

Mes mots vous sembleraient-ils quelque peu abstrait ?Si oui, ils ne le seront pas pour longtemps car entre mes lignes vous trouverez bien plus que des mots. 

- Bonjour  Monsieur Adom
- Bonjour Madame Adom, depuis que tu portes ce nom tu es devenu mille fois plus belle .. 
- Pfioooou Connerie ! J'ai toujours été belle elle lui balance l'oreiller sur le visage
- Mon DIEU j'ai épousé une sauvageonne .. 

Maella éclata de rire, ce rire qui dévoilait une dentition parfaite d'une blancheur étincelante  Elle se dirigea vers le centre de la chambre en quittant le grand lit moelleux qui avait été le théâtre d'ébats amoureux follement passionnant surtout quand il s'agissait d'une première fois pour une femme. Debout devant la glace, elle faisait dos à son homme étendue sur le lit, elle lui faisait redécouvrir sa grande taille, ses longues et fines jambes, tendrement elle défit son chignon et laissa se dérouler sa longue chevelure qui prenait fin au niveau de ses larges hanches de femme africaine. Le regard de son homme ne pouvait se détacher de ce magnifique spectacle offert au réveil. 

- C'est le strip tease du matin ?  Demanda t-il d'un ton taquin
Elle ne put s'empêcher de rire. 
- Alors cette nuit avec sa femme ?
- Je suis juste heureux de savoir que je t'aurais pour toute la vie des nuits, des matins..
Elle plongea dans le lit comme un enfant et elle se mit à le regarder droit dans les yeux, évidemment il succomberait toujours avec ses yeux marrons aux teintes mielleuses ..
- Je t'aime
- Appelle la réception commande une bouteille de champagne et deux coupes bien évidemment lui répondit -il.
Elle s'exécuta. 
- Regarde dans la poche de ma valise, il y a une enveloppe blanche sors là. reprit-il ...
Sans dire mot elle obéit, et sortit la fameuse enveloppe ornée d'un noeud rouge avec une inscription "  Pour Maella Adom"
- Je peux ? Je peux demanda- elle toute surexcitée d'un ton enfantin 
-Attends au moins la bouteille de champagne.
Comme par hasard, on frappait à la porte, elle s'empressa d'aller ouvrir après avoir enfilé un peignoire. 
Le champagne ouvert, ils se laissèrent servir par l'employé de l'hôtel qui avait apporté la bouteille. Le champagne avec cette couleur légèrement dorée subtilement orné d'une pétillance blanche, servie dans deux coupes, tenues par deux mains portant de magnifique alliances à l'annulaire gauche chacun .
 - On trinque ? lança Maella
-  Oui mais à quoi ? 
- Laisse moi ouvrir cette enveloppe mon amour .. Répondit-elle d'une mine attristée.
- On trinque au plaisir que j'ai à voir ma femme heureuse, comblée.
Le son des flûtes qui s'entrechoquèrent suivi d'un tendre baiser.
Quelques fines gorgées suffisaient
Maella ouvrit l'envellope et se mit a crier de joie et sauter dans les bras de son mari
-Merci chéri!
-Oh je suis contente que ca te plaise de passer 2 semaines à Cancùn
-Deux semaines? Il n'y a pas mieux pour une lune de miel en plus j'ai toujours rêvé d'y aller.
- Alors fais tes valises on décolle à 15H30
- Tu es un malade, Derrick..

Cancùn
Sud est du Mexique
Ritz Carlton

- Ca fait exactement 3 jours, je dis bien 3 jours que nous sommes içi dans cette magnifique ville, soleil éblouissant, ciel bleu, eau turquoise, paysage de rêve.  Tu es toujours au téléphone avec le cabinet, toujours le nez fourré dans tes dossiers, devant l'écran de ton ordinateur. C'est quoi l'arnaque ? Un voyage d'affaire malicieusement déguisé en lune de miel. Derrick on est venu pour profiter

Le téléphone de Derrick se mit à sonner.
Il voulut décrocher.
Maella lui lança un regard coléreux pour traduire son refus ..
- Bébé, c'est le cabinet il faut que je décroche j'a une affaire importante, c'est le directeur de cet filiale de pétrole qui m'a choisit pour défendre son cas, je t'en prie on en parle plus tard ...

Il décrocha, Maella était exaspérée par le comportement de son mari qui ne la regardait même pas, depuis qu'ils sont arrivés il travaillait, travaillait sans cesse. Elle se contentait de regarder la télé, quand elle s'approchait de lui, la sonnerie de son téléphone sonnait en guise d'interruption. Elle en avait marre...

Énervée, elle laissa Derrick continuer sa conversation et enfila une petite robe au dessus de son bikini histoire de descendre nager et de changer d'air. Il n’était pas question de rester cloisonnée entre 4 murs sans profiter de Cancùn. Elle quitta la chambre sans dire mot, après avoir pris sa crème solaire, sa tablette tactile, lunette de soleil, téléphone et bien sur une serviette. Elle s'en alla après avoir claqué la porte, toute furieuse.

Sa colère s'atténuait de plus en plus quand elle voyait la beauté du paysage, cette magnifique piscine à débordement, ses beaux hommes aux torses viriles, ses femmes en trikini arborant fièrement leur magnifiques silhouettes, les mexicaines avaient des formes voluptueuses comme elle pouvait le constater. Elle regardait un peu partout comme un enfant, sans faire attention elle se heurta contre le torse tout mouillé d'un magnifique monsieur au point de faire tomber sa serviette, sa crème solaire, son téléphone.

-Je suis désolée, excusez moi .. C'est de ma faute
-Non, c'est moi qui m'excuse mademoiselle
- Non MADAME.
-C'est dommage, ok madame dit-il d'un taquin.
- C'est pas grave...
- Pour me faire pardonner je vous invite à ...
-Oh STOP !  Vous vous croyez dans quel épisode des feux de l'amour ?
Vous vous êtes excusés, c'est suffisant... Je suis une femme mariée.

- Retenez quand même je m'appelle Marc Kassi.
- Vous êtes ivoirien ?
- Oui, comme vous je suppose.
- Qu'es-ce que vous faites à Cancùn ?
-Ca ne vous regarde pas, vous êtes une femme mariée MADAME.
Maintenant si vous permettez ..

Maella resta bouche bée...
Il venait de s'en aller comme cela comme un goujat. Énervée elle se retourna et lui lança

-Pauvre idiot!!
De sa grande taille  il se retourna et lui lança un sourire qui illumina son magnifique visage.
- En plus il rit se disait Maella, tous des idiots ces hommes ...

Elle alla se baigner, se ressourcer dans l'eau déployer ses belles mains pour faire des longueurs comme un poisson elle se sentait tellement à l'aise .. Pendant près d'une heure, elle nagea et finit par sortir de la piscine.

Elle s'allongea après s'être essuyé et commanda son cocktail préféré " Lotus bleu" composé de sirop à la mente et de jus de pamplemousse... Elle sirota cette boisson rafraîchissante tout en caressant l'écran de sa tablette pour lire un peu l'actualité sur la toile. Elle eut envie d’appeler sa meilleure amie Emmanuella pour lui raconter comment se passe son voyage et l'incident avec l'idiot d'il ya quelques instants. Elle se mit à chercher son téléphone. Elle l'avait pourtant bien pris en descendant à la piscine. Tourmentée dans ses pensées une voix rauque l'interrompit
-C'est ça que vous cherchez ?
-Encore vous !  Qu'es-ce que vous faites avec mon téléphone ?
-Je l'ai gardé sans faire exprès, vous étiez tellement belle j'ai été subjugué par votre charme MADAME
Elle lui arracha le téléphone
-Ça marche encore les dragues à deux balles comme ça? actualise ta page pauvre con !
-Une si belle dame ne devrait pas être aussi vulgaire. Ah au fait  Emmanuella a appelé, elle demandait comment se passe votre lune de miel.
- Vous avez osé décrocher mon téléphone?
-Voyons, c'est dans ma chambre que je me suis rendu compte que j'ai osé décroché pour dire à la personne que j'ai votre téléphone
-Il fallait tout simplement le laisser à la réception ..
- Comme ça vous êtes en lune de miel, mais quel homme laisserait une si belle femme seul à la piscine . Moi je vous assure que jamais je ne ferais ca, où est l'heureux élu ?
- Dans notre chambre
- Il est pas sensé profiter avec vous
-Je vous emmerde Jacques!
- Marc, Marc kassi ..
- J'en ai rien à foutre...
- Vous êtes tellement jolie, il est trop bien placé ce point de beauté au dessus de votre lèvre.
- Maintenant ca suffit! foutez moi la paix ou je vous fous un coup de pied dans vos bijoux de familles
Marc éclata de rire !!
Il retira ses lunettes de soleil et la regarda droit dans les yeux pour lui dire
-C'est rare, les femmes qui ont du caractère et j'adore ca.

-Qu'es-ce que vous voulez à mon épouse lança Derrick qui s'interposa par surprise
-Ah chéri tu es là . lança Maella!
Soudain Derrick et Marc se regardèrent longuement, Maella fut effrayée qu'une bagarre éclate..
Puis il se prirent dans les bras tous deux ..
- Mon DIEU !!! Ce n'est pas possible le monde est trop petit ...Marco ? Tu fous quoi à Cancùn
- Rico Rico Rico, ce n'est pas vrai!
Encore une tape amicale, les deux hommes se regardèrent et ne faisaient que rire.
- Je te présente Maella ADOM Ma femme..

La suite içi...

3 commentaires:

  1. ah moi jattends la suite avec impatience hein ma chérie jsui fière de toi sa métonne pa on pouvai s'y attendr depui le lycée lol

    RépondreSupprimer
  2. je me suis enfin décidé à te lire et honnêtement je suis plongé dans le film éh oui c'est bien plus que des mots c'est un véritable FILM j'adore ^^

    RépondreSupprimer
  3. Tout simplement OUF ! A quand les autres parties ?

    RépondreSupprimer